Tennis – A deux sets près …

Pour le compte de la dernière journée de championnat de France, nos garçons recevaient la redoutable équipe de Decathlon avec pour enjeux la première place de la poule, synonyme d’accession en Nationale 1.

IMG_4262~2

La tâche s’annonçait d’autant plus compliquée avec l’absence de l’homme en forme de notre équipe, Nicolas Rasamoelina (5/6), tandis que les décathloniens, venus depuis Villeneuve-d’Ascq, alignaient leur équipe type.

 Jusque-là invaincus, nos joueurs pouvaient même se permettre de perdre puisque Decathlon s’était déjà incliné une fois en Picardie. Une défaite 3/2 voire même 4/1 (à condition d’avoir un meilleur setaverage) suffisait pour finir à la première place.

 Stéphane Jaeck (15) et Sylvain Schneider (15/2) débutèrent leurs matchs sur les terres battues extérieures du Tennis Club du Parc d’Ostwald contre des nordistes respectivement classés 4/6 et 15. Rapidement mené 5/1, Stéphane réussissait à inverser la tendance pour revenir petit à petit au score et finalement remporter le premier set au tie-break. Dans le même temps, Sylvain empochait la première manche 6/4. Puis l’issue des matchs commençait, tout comme le ciel, sérieusement à s’assombrir avec la perte sèche pour chacun du second set. A l’entame de l’ultime manche, la pluie faisait son apparition obligeant les joueurs à se replier sur les moquettes intérieures. Fortunes diverses pour nos deux joueurs puisque Sylvain, qui jouait dans son club,  a su exploiter « sa surface » pour l’emporter 6/1 tandis que Stéphane, peut adepte de ce type de surface, a dû quant à lui s’incliner sur le même score.

 A ce moment-là de la rencontre, nos garçons n’avaient plus que deux sets à gagner sur les trois matchs restants à disputer pour finir leader.

Pour son retour, le président de la section Marc Magnani (15/2) n’a rien pu faire contre le capitaine de ‘Decath’, intouchable à 5/6. De son côté, malgré un match accroché, Quentin Vogt s’inclinait également en deux sets face à un adversaire classé tout comme lui à 4/6.

 Dos au mur, nos joueurs se devaient de remporter le double qui devenait du coup décisif. C’est la paire inédite Quentin/Sylvain qui s’y collait contre les deux 4/6 décathloniens. Malgré quelques opportunités, notre double s’inclinait 6/2 6/4. Decathlon remportait donc la rencontre 4/1.

 Au classement final, le Crédit Mutuel/CIC et Decathlon comptent le même nombre de points, possèdent le même matchaverage mais Decathlon finit avec un meilleur setaverage (+15 contre +13)  et termine donc premier de la poule. 

A chaud la déception fut immense d’être passé si près mais avec le recul nos garçons peuvent être fiers de leur parcours avec cette deuxième place, sachant que l’objectif de départ était simplement le maintien.

 Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain avec une 5ème saison en championnat de France, nos joueurs ont déjà hâte d’y être … 

 Sylvain Schneider

 

Laisser un commentaire