CM3 versus HUS2 (Hôpitaux Universitaires)

La fin de saison approche, et l’équipe 3 jouait son avant (avant) dernier match contre une équipe qu’ils ont l’habitude de rencontrer : les Hôpitaux Universaire (notre seule défaite dans la saison 2015/2016 qui nous avait coûté la première place de la division).

Compo du soir :

  • Clotilde de LOURTIOUX, aka « Capitaine » : Simple dame et Double mixte
  • Michael Millet : Simple homme 1 et Double homme
  • Antonio Lage : Simple homme 2 et Double mixte
  • Maxime Porté, aka « Président » : Simple homme 3 et Double homme

SH1 : Michael

Michael ne partait pas confiant sur son simple. On connaît bien son adversaire (D8 en SH, R6 en DH) et le match n’était pas évident.

Premier set ultra serra (un jeu de 1-0, 1-1, 2-1, 2-2, …, 11-10, 11-11, …. 19-19), mais Michael gagne le money time : 21-19

Second set aussi serré, mais Michael a été coaché. A la pause c’est toujours serré (11-10) mais après ça il déroule : 21-15

Victoire : 21-19 21-15

SD : Clotilde

A croire que c’est la thématique du soir, Clotilde ne partait pas confiant sur son simple (son adversaire a un bon classement). Finalement, le 1er set se passe tranquillement : 11-4 puis 21-10.

Second set, ça démarre fort, 4 points vraiment bien construits de Capitaine, je me dit « c’est bon, elle va lui rouler dessus ». Mais… elle sort de son match, rentre dans le jeu de l’adversaire et est menée 7-11 à la pause. Après la pause, le mot d’ordre est « recommencer ce qui fonctionne », et : ça fonctionne : 21-15.

Victoire : 21-10 21-15

DH : Michael et Maxime

Vous commencez à connaître notre thématique du soir : pas confiant. On a l’habitude de rencontrer un des deux joueurs adversaire, on sait à quoi nous attendre.

1er set : il faut constamment se battre. On mène 11-6 à la pause mais on se fait remonter 13-13. On vole quand même le money time : 21-19

2ème set : on arrête de faire notre jeu, on ne construit pas bien, on ne les mets pas en difficulté.. Bref, on perd 15-21

3ème set : c’est un mélange du 1er et 2ème set. C’est compliqué, on est mené 7-11 à la pause. On se bat, on remonte à 16-16. A partir de là c’est point par point. Cette fois ci, pas de bis repetita du 1er set, c’est nous qui craquons dans le money time : 19-21

Défaite : 21-19 15-21 19-21

SH2 : Antonio

On connaît l’adversaire de Antonio (on l’a joué la semaine précédente en Interclub), et on sait qu’il joue bien. Antonio peut gagner, mais c’est du 50-50.

1er set : Antonio joue juste, l’adversaire est gaucher, il sait comment l’embêter. Faut se battre, mais ça passe tranquillement : 21-12

2ème set : Antonio s’endort un peu et est mené à la pause 6-11. Il remonte, mais perd malgré ça : 15-21

3ème set : le match reste compliqué mais ça va mieux, et Antonio mène 16-12 ! Le plus difficile est fait. C’est ce qu’on pensait.. 9 points plus tard, défaite : 16-21…

Défaite : 21-12 15-21 16-21

SH3 : Maxime

En tant que président, je dois être solidaire de l’équipe, donc : j’étais pas confiant (en vrai j’étais confiant. J’étais surtout crevé, j’avais prévu de pas jouer mais j’ai du dépanner au dernier moment, la question était : je veux bien jouer, mais est-ce que mon corps le veut aussi).

Mon adversaire était l’autre binôme de double, j’avais déjà perdu un match, je ne pouvais pas en perdre deux, pour deux raisons :

  1. les autres allaient se moquer de moi
  2. c’est pas comme ça qu’on allait gagner la rencontre.

1er set : bonne nouvelle, mon corps est coopératif. A part quelques fautes, je joue juste. Après un 11-7 à la pause, je termine à 21-10. A part grosse surprise ça devrait aller dans le 2ème set (sauf si l’adversaire a une révélation sur comment me jouer. Mais comme personne de son équipe ne vient le coacher, je me dis que non).

2ème set : le début de set est plus compliqué, je joue moins juste et je joue plus son jeu. Après un 6-6 je termine à 11-6. Je continu à dérouler jusqu’à 17-7, je me dis « c’est tranquille ». Et là, le syndrome « TCFM : Termine ce foutu match » arrive. J’attends un peu plus, je joue moins juste, l’adversaire fait moins de faute. Mais je « Termine ce foutu match », 21-15.

Victoire : 21-10 21-15

DM : Clotilde et Antonio

L’équation est simple (et ne met aucune pression à nos joueurs) : si on veut gagner la rencontre il faut jouer ce match.

Clotilde et Antonio retrouvent leurs adversaires respectifs de simple.

1er set : le match est difficile. Nos joueurs se marchent un peu l’un sur l’autre, laissent des ouvertures, et même si le score est serré, ils ne se facilitent pas la vie. Le money time  est compliqué et perdent : 23-25 😦 (président était triste à ce moment là)

2ème set : après quelques consignent, ça va mieux ! moins de suspens, le jeu est plus juste (mieux placé et moins de fautes) : 21-15 🙂 (président était content à ce moment là).

A ce moment là il est 22h50, la salle est fermée à 23h, et ils ont déjà mis des joueurs dehors. Le suspens était donc : le match sera t-il finit à temps ?!

3ème set : c’est de nouveau compliqué (sur le terrain, et dans les gradins à regarder… que de pression). Ils mènent 5-0 mais on limite la casse à la pause : ils mènent 11-9. J’étais vraiment pas rassuré, mais il faut encourager son équipe jusqu’au bout !

à 11-9 il était 22h57

Continuant sur la lancée de « on remonte », Clotilde et Antonio alternent entre les coups splendides et « mais pourquoi ils ont fait ça !! » (oui, je sais, c’est très facile depuis les gradins de dire ça). Il est 23h, alors qu’on menait 16-14, l’adversaire revient à 16 égalité… Mais la bonne nouvelle c’est qu’on nous laisse terminer le match. Finalement on fait une fin de set propre, on reprend l’ascendant (même si c’est difficile jusqu’au bout) et victoire ! 21-18

Victoire : 23-25 21-15 21-18

Conclusion

Victoire 4-2, il nous reste 2 rencontres avant la fin de la saison (une qui devrait aller, l’autre qui sera compliquée à aller chercher, mais si on veut la 1ère place faut la mériter).

Bravo à toute l’équipe, et suite des aventures mardi prochain (19-06) et mardi encore prochain (26-06).

WP_20180612_23_32_14_Pro

Principe de base : l’utilité du sport ? C’est d’arriver à un bilan calorique équilibré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s