Paires de lunettes et pomme d’api, …

velovelo

Vous la connaissez certainement toutes et tous, cette comptine enfantine « pomme de rainette et pomme d’api… » . Cette petite mélodie simpliste a rythmé votre temps de maternelle sans (nécessairement) avoir compris le sens des paroles. D’ailleurs…était ce l’objectif de les comprendre?
Personnellement je ne le pense pas.
La mélodie permettait de partager un moment particulier, une certaine « communion » entre enfants afin d’apporter une certaine harmonie entre eux et surtout tisser une cohésion entre individus.

D’une certaine manière, cette association sportive, l’asCMCIC,  défend aussi cet objectif. Partager l’effort physique et apporter une cohésion humaine dans des projets vertueux.

Manifestement tout le monde ne partage pas ce principe de défendre l’intérêt du plus grand nombre. Et c’est normal. Chacun peut défendre une idée et son contraire.

Alors, quand quelques cyclistes en colère ne sont pas contents, pourquoi pas proposer des solutions voire des actions pour accompagner certains projets communautaires?

J’invite ces cyclistes anonymes qui ont rédigé un message colérique à rencontrer l’un ou l’autre membre du comité ou bureau de cette association pour développer ces critiques, sous réserve qu’elles soient constructives…histoire de changer l’habitude du yakafocon.

J’assumerai mon message en le signant d’un Y qui veut dire.. Yves. [Tazelmati]

 

 

 

Laisser un commentaire