Run’Entreprise : ça enchaine Bernstein puis Strasbourg

Direction Bernstein le 1er mai pour notre 2ème course du challenge Run’ Entreprise, certains coureurs ont choisi la Tour des costauds de 17 km et 900m D+ et d’autres la montée des sportifs de 9 km et 450m de D+

Pour la Tour des costauds, le départ est donné à 8h depuis le sentier en haut des écoles. Au programme :

Montée au-dessus de la colline Frankstein puis vers le carrefour Krieghurst via le sentier club vosgien. Redescente via le chemin forestier vers le nord puis sentier disque bleu en descendant vers la chapelle (Ravitaillement – Km6) – Montée vers l’ouest par le chemin forestier pendant 4 km – Traversée le long de le crête du Neuberg vers le refuge Kasmarkt (Ravitaillement Km11) – Descente vers Waldkappel puis sentier vers le sud-ouest – Check point Km 13 – Sentier club vosgien disque bleu en passant par les rochers Falkenstein et Hagelstein – Montée vers le sommet en passant par le point de vue « Bellevue » (point culminant de la course) – Redescente vers le château en suivant le sentier Club Vosgien – Fin du parcours par le tour du château et arrivée cour nord.

Pour la montée des sportifs, le départ est donné à 9h depuis le sentier en haut des écoles.

Bravo à Vous tous :

Mathieu, Vincent, Aymeric, Paul, Jérémie, Cédric G, Cédric M, Maxime de l’équipe des Barb’Aar.

Laurent, Christophe, Pierre-François, Xavier, Sébastien de l’équipe des Rookies

Julie, Pawel, Florian, Stéphane, Cédric N, Frédéric de l’équipe des Guep’Aar.

Bernstein.JPG

Direction Strasbourg le 12 mai pour notre 3ème course du challenge Run’Entreprise, certains coureurs ont choisi le semi-marathon, d’autres le 10 km.

Et notre Cédric M après son Marathon à Madrid puis la montée de Bernstein a choisi le challenge ACSE – Marcel Rudloff qui réunit le semi, le 10km et le 5 km.

Ci-dessous le récit de mon ami Cédric :

« Difficile de se motiver à se lever pour courir « seulement » 1h30…pourquoi pas faire un 10 Km en plus du semi…et tant qu’à faire autant finir par un petit 5 Km en mode footing.

Quelle idée m’est passée par la tête ?

Depuis le jour où je me suis inscrit ce challenge hante mes nuits.

Folie passagère ou recherche d’un nouveau défi.

Etrangement le matin de la course 0 stress…une étrange étonnante impression de sérénité.

Peut-être le fait de ne pas sentir la pression du chrono ?

8h00 départ du semi, je décide de partir en suivant les gazelles de l’ASL (Amel et Sarah), leur rythme est élevé, bien plus que celui auquel j’avais prévu de m’astreindre.

Mais les sensations sont bonnes et au bout du 6ème km je décide de hausser le rythme, tant pis pour le 10Km et le 5Km qui suivent.

15ème km, ça commence à piquer mais le PR est à ma portée, je serre les dents et fini avec beau négative split et un nouveau record sur semi. (1h22 :40).

A l’arrivée je me sens encore bien, reste à ne pas trop se refroidir pour la prochaine échéance prévue à 10h30.

9h40 les jambes commencent à se raidir…je sens que le 10 Km va être compliqué.

Pour remettre le corps en route et essayer d’éliminer l’acide lactique je suis mes coéquipiers pour un footing d’échauffement dans l’orangerie.

Cela se révèle être très bénéfique, à la fin du tour les jambes semblent moins lourdes même si les mollets tirent toujours un peu.

10h30 départ du 10 Km.

Je pars sur les bases de moins de 40’ mais rapidement les jambes commencent à se raidir.

Aymeric puis Mathieu me dépassent…pas top pour le moral.

Puis je vois passer Christophe, Laurent et Cédric G.

Je serre les dents et essaye de ne pas trop craquer…les chronos diminuent mais j’arrive à conserver une allure correcte me permettant de finir le 10Km en 40 :40 dans la souffrance.

Avec 31Km dans les jambes cela commence à devenir dur.

Les mollets tirent, les jambes sont raides et les 2 efforts fournis rendent mon alimentation compliquée.

J’essaye de m’hydrater au mieux pour tenir encore les 5 derniers Km.

11h50 je repars pour un footing léger pour remettre les jambes en route mais avec encore plus de difficultés que la fois précédente d’autant plus que cette fois-ci je suis tout seul.

12h05 je me positionne sur la ligne de départ ou je retrouve d’autres participants du challenge qui ont l’air de souffrir autant que moi…dans un sens ça me rassure.

12h15 le départ est donné…et là, miracle, je découvre que mon corps dispose encore de ressources insoupçonnées.

Je pars rapidement, tiré par les autres coureurs qui font « juste » 5 km.

Je m’accroche, je m’accroche et après une derrière accélération sur le tapis rouge je finis avec un chrono acceptable de 19 :44.

Mes résultats à la fin du challenge :

Semi : 70ème / 2825 avec un chrono de 1h22m40.28s

10 Km : 147ème / 3697 avec un chrono de 40m40.65s

5 Km : 53ème / 1312 avec un chrono de 19m44.16s

Challenge : 5ème/169 avec un chrono de 2h23m05.09s et 2nd sénior masculin. »

Grand BRAVO à nos coureurs de l’ASCMCIC qui ont pour la plupart battu leur record personnel.

Au-delà du challenge Run’ Entreprise, les courses de Strasbourg ont rassemblé une centaine de coureurs du groupe Crédit Mutuel facilement identifiables avec nos tee-shirts offerts par le président du District CUS M. Etienne GRAD.

Nous avons continué la fête au stand FFSE tenu par les membres de la section ASCMCIC CAP avec apéritif offert par la FFSE.

Strasbourg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s