Les BANCATAK sont Champion d’Europe aux ECSG de Salzbourg en Autriche !

Photo 6 - BANCATAK 6Les BANCATAKs achèvent leur saison 2019 sur un bilan exceptionnel :

  • Vice-Champions du Bas-Rhin
  • Vainqueurs de la Coupe du Bas-Rhin
  • Finalistes de la Coupe Régionale
  • Champions d’Europe

L’année des BANCATAKs n’a pas vraiment été de tout repos. C’est une bande d’amis qui s’est soudée en traversant ensemble évènement tragique, (gros) soucis médicaux, changement de coach, matchs difficiles … Nous en sommes sortis solidaires plus que jamais et c’est envers et contre tout, tout au long de la saison, que l’équipe a toujours poursuivi son chemin.

La fin de saison fût intense avec 2 finales à jouer et une participation aux 22èmes Jeux Européens du Sport d’Entreprise à Salzbourg du 26 au 30 juin 2019.

Pour réussir cette compétition européenne, il faut un peu de chance au tirage au sort, du talent, un mental d’acier,… et dans notre cas c’est aussi et surtout une bande de fous furieux avec une envie folle de réussir quelque chose collectivement !

Nous allons vous raconter nos 2 jours de compétition européenne.

Dans notre tableau « open men », 8 équipes sont en lice avec 2 adversaires allemands et 6 français, la compétition se déroule sur 2 jours. Le gymnase est parfait et les installations sont idéales… ça va être grand !

Jeudi 27 : 3 matchs.

  • Nous affrontons pour notre 1er match une équipe allemande représentant le groupe de grande distribution EDEKA. Nous gagnons facilement le premier set, nous menons largement le deuxième set avant de baisser de rythme pour finalement le perdre. Ceci nous fait prendre conscience que nous jouons aux Championnats d’Europe où il ne faut rien lâcher ! Nous jouons un 3ème set décisif que nous menons de bout en bout. Cette première victoire de la compétition est d’une importance capitale pour la suite.
  • Le 2ème match de la journée nous fait rencontrer nos copains Jouvamix, 2ème équipe de l’ASCMCIC à Salzbourg. Malheureusement pour eux, nous ne leur laissons aucune chance.
  • Pour le 3ème et dernier match de la journée, nous jouons contre l’équipe de Matra, avec un enjeu capital : la 1ère place du groupe pour nous assurer un ¼ de finale normalement à notre portée…. en cas de défaite ou d’un set perdu, ce match peut nous envoyer en 2ème ou 3ème place ! Nous restons hyper-sérieux et réalistes, la résistance de Matra ne nous empêche pas de dérouler notre jeu ; victoire en 2 sets : la première place du groupe est à nous !!

Vendredi 28

Le menu proposé est à 3 plats et nous n’en connaissons que l’entrée en début de matinée : l’équipe de Dassault. Le reste sera en fonction des places de chaque équipe adverse, avec classement direct en fonction du résultat.

  • ¼ de finale : l’équipe de Dassault avec quelques joueurs/joueuse que nous connaissions déjà de compètes précédentes était l’équipe la plus faible du tournoi. Nous jouons ce match avec implication et sérieux tout en préservant nos forces. Malins les coaches ! nous l’emportons facilement en 2 sets.
  • ½ finale, surprise ! nous nous attendons à jouer contre Safran qui faisait belle impression mais non, c’est Matra qui a gagné ce 1/4 de finale. Revoilà donc cette équipe super sympa avec leur génial attaquant/défenseur Max. Esprit volley et fairplay maximum ! ils ont dû laisser toutes leurs dernières forces lors de la rencontre précédente car nous déroulons avec quelques points magistraux… on est en finale !! nul doute que Matra va nous soutenir à 200% pour cette apothéose qui s’annonce comme un France-Allemagne dans les gradins.
  • La finale : voilà nous y sommes ! La médaille est assurée mais la couleur, non…. Nous, on connaît en tous cas celle qu’on veut voir pendre à notre cou ce soir !!

Finale

Nous rencontrons à nouveau EDEKA qui a sorti la 2ème équipe allemande de ce tournoi au terme d’un grand match où ils ont remonté la perte du 1er set. Ils sont remontés à bloc !

Les organismes sont un peu à bout, ça tire un peu partout mais la réserve dans le moteur sera utilisée jusqu’à la dernière goutte !!

Le match commence mal pour nous, EDEKA nous met une grosse pression. Leurs joueurs se sont réglés et ont pris confiance depuis la veille, on décèle chez eux un certain esprit de revanche (voire un petit sentiment de supériorité ?) En tout cas, chacune de leurs attaques est tranchante et nous avons du mal à sortir de cette pression (pourtant, la pression, ça nous connaîtJ) Néanmoins, nous ne lâchons rien et doucement nous comblons notre retard. Cela ne suffit pas, nous sommes en difficulté, nos attaquants ne passent plus, les contres sont inefficaces. Nous perdons le 1er set. (23-25)

Au début du 2ème set, coach Lolo est obligé de trouver dans sa musette les ingrédients qui doivent provoquer l’électrochoc, doivent faire bouger les choses ! le but est de retrouver une relation passe/attaque qui fera reprendre des couleurs à l’équipe, portée par nos attaquants dont 2 énergumènes, Jakub et Benji, qui peuvent être magiques et -ils le savent- qui ont aussi la lourde tâche de nous élever/relever/transcender !

La doublette Jack-Rémi à la manette a su alterner les styles, casser les habitudes adverses et cette diversité / complémentarité technique aura été une des clés lors de ces Jeux.

Le coaching porte ses fruits, le set est bien plus disputé, nous retrouvons nos attaques tranchantes. « Les canons sont de sortie » glissera José en fin de 2ème set. EDEKA reste cependant longtemps devant au niveau du score, et malgré une ligne de défense énorme dont Ady-MVP (Most Valuable Player), notre contre notamment n’arrive pas à faire déjouer leurs attaques.

20190628_103715.jpg

Les têtes commencent à devenir basses, les regards sont dans le vide, nous sommes dans le rouge et nous n’y croyons pratiquement plus. Mais un espoir demeure toujours, le match n’est pas fini et nous ne pouvons  pas abandonner ! Nous retrouvons du block à 16-20 et remontons le score, petit à petit après une série de service de Benjji (19-20). Ensuite EDEKA accentue son avance (19-22) mais nous ne lâchons rien et nous égalisons à 23-23 partout. Sur notre service, EDEKA marque le point : 23-24, balle de match pour eux. On s’encourage, la fin semble proche, la médaille d’or s’éloigne…. service EDEKA… dans le filet ! 24-24 !! Le miracle a lieu.

On sert à 24-25, EDEKA sauve notre balle de match (25-25), puis nous marquons 2 fois de suite pour conclure à 27-25 : le set est à nous ! 1 SET partout, nous revenons de l’enfer….

Avant de poursuivre, un petit, et même grand flash-back puisque nous sommes des « vieux », assurément : tout a commencé en 2007 avec notre 1ère participation aux Jeux Européens d’Aalborg au Danemark. Avant le départ aux Jeux, Jack disais « Nous y allons pour être champions » … nous avions terminé 15èmes et avant-derniers de la compétition mais savions que l’avenir pouvait être plus souriant avec l’esprit collectif, la passion du jeu, le travail à l’entraînement, l’implication et la persévérance de tous, coaches comme joueurs.

L’équipe a depuis participé à pratiquement toutes les campagnes européennes mais aussi au Jeux Nationaux puis Mondiaux, avec un noyau dur présent à quasiment chacune des compétitions, ce qui a permis d’engendrer un maximum d’expérience pour les matches de haute altitude.

Dédicaces à Patrick, Fred, Mathieu, Yann, Nathalie, Florian, Julien, Dominique, Selim, Dimitri, Christophe, on en oublie… : tous ont apporté leur pierre à l’édifice et l’équipe a continué de grandir.

On reprend le fil du match, nous débutons le 3ème set : à partir de ce moment-là, toute l’équipe est à nouveau remontée comme une horloge, la dynamique (et la salle ?) est de notre côté, on ne veut plus rien lâcher. Le contre bien placé ( Ced « le mur » !) a été la clé qui déroute et dérègle nos adversaires, sans compter que leur moral a pris un coup. Lentement mais sûrement, ils s’écroulent, accumulent les fautes. Le volley est un jeu qui récompense souvent celui qui fait le moins de fautes !

Le match reste intense et indécis mais nous prenons tout de même rapidement de l’avance, le tie-break se joue seulement en 15 points et il ne faut surtout pas jouer à se faire peur ! Point par point, nous nous approchons inexorablement de la victoire et arrivons à conclure pour le titre de CHAMPIONS D’EUROPE !!!

20190628_164154.jpg

Photo 4 - BANCATAK 4

On court, on crie, on s’embrasse, on exulte, on tape dans les mains de tous ceux qui sont à côté et des supporters, c’est magique ! Nos adversaires sont déçus mais épatés et très fair-play dans la défaite, les «kleine Französische Männer» sont assurément de grands joueurs.

La remise des prix est superbe et joyeuse avec toutes les équipes du plateau et un speaker qui nous récompense en mettant l’accent sur la superbe finale que tout le monde a vécu. Nous filons vers le « gymnase des filles » pour suivre la fin des championnats mixtes et surtout trinquer tous ensemble ! Dans Stiegl, il y a un peu victoire non ?? J

20190628_164431

 

Ludo, Maruska, Philou, Stéphane, Charly qui n’avez pas pu venir, c’est aussi votre victoire !Photo 1 - BANCATAK 1

 

20190628_165139

 

Une spéciale dédicace à notre Jack national qui a insufflé toute son énergie durant plus de 15 ans dans l’équipe : pour cette année 2019 qui le voit passer le flambeau d’une partie de l’organisation et du coaching, et juste avant ses 50 ans, il s’offre avec l’équipe le titre de Champion d’Europe !

 

 

Votre serviteur – Lolo-  corédacteur de ce compte-rendu, se rend maintenant pleinement compte de la difficulté du coaching (à plus forte raison lorsqu’on joue en même temps !) et soupèse bien la lourde charge que sera de lui succéder à ce poste, dans les victoires comme dans les défaites, en tout cas dans la qualité et – espérons- sur la longueur. Merci Jack pour ta confiance.

Laurent Mattern et Rémi Gremmel entouré ci-dessousmattern gremmel.PNG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s