Volley : Bancatak 3-0 EMS

3 février, championnat D1 ; 6ème victoire d’affilée, nous consolidons notre place en tête du championnat. (25-13 / 25-12 / 25-12)

Effectif quasi complet ce lundi soir à domicile, nous sommes 10 joueurs en forme pour la revanche du match de novembre que nous avions remporté en 4 sets. Nos adversaires semblent cette fois-ci légèrement démotivés dès le début du match.

Nous jouons avec sérieux, le but ce soir est de mettre en place le jeu le plus propre possible afin de pouvoir déployer au maximum nos combinaisons.

Les différentes rotations sont assurées avec succès, le collectif tourne bien, nous faisons peu de fautes et remportons chaque set de manière autoritaire, avec notamment des belles séries de services et des attaques superbes… what else ?   

La soirée s’achève tranquillement avec des sets amicaux ; RDV est pris dans 10 jours pour une confrontation 100% ASCM en Coupe.

Volley : Bancatak 3 – 0 ASCM Bracœurs

13 février, 1/4 de finale de la Coupe du Bas-Rhin; Duel fratricide remporté, on est en demies ! (25-16 / 25-20 / 25-20)

Une fois n’est pas coutume, nous jouons sur le terrain 2 du Gymnase Langevin puisque le jeudi soir, le créneau est dédié à l’équipe filles des Rebelles sur le terrain 1. D’ailleurs, celles-ci jouent également ce soir contre Rouget–de-Lisle, et ça fait pas mal de bruit !! à la clé, une jolie victoire, bravo les girls.

Nous recevons donc nos copains Bracœurs qui disposeront d’un avantage de 6 points à chaque début de set en raison de l’écart de divisions. Ils ont également le loisir de choisir la hauteur du filet, on jouera finalement à 2.30 m au lieu de 2.43 !    

Ce paramètre est toujours à prendre sérieusement en compte puisqu’il peut déstabiliser le jeu, la tendance naturelle étant de baisser toutes les balles : la consigne sera de jouer comme si le filet était à 2.43. L’objectif quant à lui, outre la victoire, est de rattraper les 6 points de malus au score de 10-10 environ.

Dans le jeu, nous décidons d’appuyer nos services afin que nos adversaires n’aient pas de confort dans la construction offensive et ainsi reprendre rapidement l’avantage en relance ; en phase d’attaque, les Bracœurs nous opposent une belle taille au contre, l’idée est donc de ne pas les laisser se positionner au bloc –surtout avec le filet à cette hauteur- en les prenant de vitesse sur des combis, renversements ou balles rapides.

Les instructions sont appliquées et ça marche, les scores témoignent de notre application. On notera quelques plombs de nos bras armés qui susciteront des « ohhhh » de crainte et d’admiration dans le public féminin venu encourager nos opposants du soir !

Après quelques photos et quelques manches en mélangeant les équipes pour se défouler, nous trinquons avec les Rebelles et tous sur cette belle soirée de volley !  

Prochain match début mars contre les Gendarmes.

REMI

Volley : Rebelles 3/1 Rouget de L’Isle.

Le 13 février fut une belle soirée pour les Rebelles, et pourtant c’était pas gagné sur le papier. Nous avons pour supportrice Marie, « Rebelle un jour, Rebelle toujours »

En théorie 6 (c’est un bon nombre pour le volley) nous ne serons finalement que 5 sur le terrain (ça promet) , et sans notre coach qui est engagé sur le match sur le terrain d’à cote.

Bref, c’est une équipe de Rebelles un chouillat fébrile mais bien décidée d’une part à oublier le match aller et d’autre part à faire de son mieux qui rentre sur le terrain. Et ça va le faire !

Ce sont les Rougets qui reçoivent (à Langevin car c’est une des deux équipes du championnat qui n’a pas de gymnase pour recevoir) , ils arbitrent , ils comptent les points.

L’ambiance est assez bonne, ils sont nombreux avec 4 filles dans leur effectif. Ils joueront la majorité du match avec les 3 mecs et 3 filles. Attention pour rappel, les garçons ne peuvent pas attaquer dans les 3 mètres et nous jouons sur hauteur filet filles soit 2,24m.

Le premier set démarre fort, les Rebelles sont menées mais c’est bien mal nous connaitre que de penser que c’est gagné. Nous sommes maintenant capable d’une grande ténacité et Serge dirait même de pugnacité. Et le premier set en sera une très bonne illustration, puisque nous remontons au score pour le conclure en 25/20 en notre faveur.

Bon, comme les Rougets ont la gagne , ils cherchent le deuxième set vite fait bien fait en 25/14. On accuse le coup, on se rebelle (ah ah ah ) et on y retourne.

Nous remporterons les deux sets suivants et le match grâce à une excellente cohésion, grâce à une mobilité sans faille et on va aller chercher en défense des balles placées …. ça parle dans tout les sens (n’en déplaise au terrain d’à côte : on est des filles et on s’exprime) et tout le long, on a gardé la tête froide et avons été très patientes dans les longs échanges : un point après l’autre. Nous avons mis en application tout le travail des entrainements (Merci Jacques !), soutien, défense, contre, et même les attaques 3 mètres ce qui a fait halluciner un des profs de sport de l’équipe des Rougets « Elles sont dingues ! » il avouera avoir pensé.

20-25 / 25-14 / 21-25 / 19-25

La soirée se clôture autour d’un pot commun aux deux matchs, nous retrouvons notre coach qui a aussi gagné…. Je vous l’avais dit : ce fut une belle soirée !

Laisser un commentaire