Défaite à la fédé

Nos tennismen se déplaçaient ce week-end à Paris pour y affronter le personnel de la Fédération Française de Tennis. 

La rencontre se jouait au CNE (Centre National d’Entraînement), pôle d’excellence qui a pour mission de former les futurs professionnels du tennis français.

La tâche s’annonçait difficile puisque les joueurs de la fédé (3/6 3/6 5/6 15) étaient quasi tous mieux classés que nos garçons. 

Malheureusement Nicolas Rasamoelina (3/6), Quentin Vogt (4/6) et Antoine Martin (15) perdaient tour à tour sur une surface manifestement pas faite pour eux, un greenset intérieur ultra lent. Seul Sylvain Schneider (15/1), plus à l’aise sur les revêtements moins rapides, réussissait à tirer son épingle du jeu. 

À l’issue des simples, la fédé menait 3/1.

Même si le double n’allait pas changer l’issue de la rencontre, Nico et Quentin, avaient le mérite de s’arracher, malgré la frustration de leur simple, pour l’emporter au bout du suspense au super tie-break du 3ème set (10/8) après avoir sauvé une balle de match ! 

Nos garçons limitaient ainsi la casse et ne perdaient finalement que 3/2.

Bien que nos joueurs n’ont plus leur destin entre leurs raquettes pour la montée en N1, cette courte défaite entretient l’espoir et oblige les employés de la fédé à faire un sans-faute jusqu’à la fin du championnat. 

La prochaine et dernière rencontre face au Crédit Agricole de Paris est prévue samedi 23 octobre à 14h au TCP Reichstett.

Laisser un commentaire