Montagne

La section montagne de l’asCMCIC gère 7 activités :

alp   Alpinisme

esc   Escalade

ran   Randonnée pédestre

raq   Raquettes à neige

ski   Ski de randonnée

via   Via ferrata

vtt   Vélo de montagne (VTT)

Toutes ces activités se font sans encadrement professionnel et sans assurance collective, à l’exception de l’escalade en salle. Chaque activité est animée par une ou plusieurs personnes dont le rôle est uniquement d’organiser l’intendance et non d’assurer le bon déroulement des activités en elles-mêmes. Les participants les plus expérimentés peuvent assurer une formation de base aux débutants, mais chacun est convié à s’entraîner et s’informer sur toutes les techniques de la discipline afin d’assurer sa propre sécurité et celle de ses compagnons de route.

Contact : ascmcicmon@cmcic.com


alp   Alpinisme

Activité d’été, les courses en montagne sont l’occasion de découvrir ce milieu de roche, de neige et de glace. Les sorties organisées sont de cotation Facile à Peu Difficile. Elles sont constituées de marche sur sentier, sur glacier et/ou de progression en rocher facile. Certaines courses un peu plus difficiles peuvent contenir des passages plus techniques sur glace et/ou sur roche. Le programme de la section comporte en général 4 à 6 sorties alpinisme entre juin et septembre. Ces sorties se font sur des week-ends de 2 ou 3 jours, avec départ le samedi matin tôt et retour le dimanche ou lundi dans la soirée. Nous passons les nuits en demi-pension dans les refuges d’altitude.

La saison débute par une sortie accessible aux débutants, il est fortement recommandé à ceux-ci d’y participer avant d’envisager d’autres sorties. Attention, une bonne condition physique reste toutefois absolument nécessaire (bon marcheur – randonneur). La trêve hivernale est mise à profit pour faire une ou deux journées d’exercices dans les Vosges (encordement, arrêt de chutes en neige, progression en pente de neige ou glace etc).

Cotations
Description
F Facile L’alpiniste marche avec aisance. L’itinéraire est évident, par exemple la remontée d’un glacier peu pentu et peu crevassé suivie d’un éboulis ou d’une courte arête de blocs facile (difficultés en rocher < 3). L’usage de la corde ne s’impose que pour la sécurité sur glacier.
PD Peu difficile Idem F, mais avec un glacier plus complexe à négocier (quelques crevasses) ou de l’escalade plus difficile (niveau 3 avec quelques passages en 4), mais clairement disposée et facile à protéger, ou des pentes de neige et glace entre 35 et 45°, dont les passages les plus raides sont courts. Des rappels peuvent être nécessaires à la descente.
AD Assez difficile Nécessite de tirer des longueurs à plusieurs reprises. La cordée devra négocier un glacier crevassé, une rimaye de petite taille, des difficultés en rocher en 4 ou des pentes de neige et glace jusqu’à 40-55°. La sécurité de la cordée requière l’emploi d’une grande variété de techniques.
D Difficile Bonne maîtrise de l’assurage et un bon sens de l’itinéraire sont nécessaires. La cordée devra tirer des longueurs successives pour négocier de longues sections d’escalade (passages obligatoires en 5 ou difficultés soutenues dans le 4-5), des pentes de neige ou de glace raides (50-70°) ou des glaciers très crevassés aux rimayes importantes.
TD Très difficile Difficultés importantes en rocher (passages obligatoires en 6 ou de longues sections soutenues en 5) ou de longues pentes de neige ou glace raides et soutenues (65-80°) qui nécessitent de tirer un grand nombre de longueurs. Les risques objectifs peuvent être importants à ce niveau de difficulté.
ED Extrêmement difficile Itinéraires de grande difficulté, assez engagés, avec de l’escalade soutenue en 6 (ou de longues sections d’escalade artificielle délicate) ou de longs passages de glace raide ou verticale.

Coté matériel : Pour cette activité, vous devez disposer de bonnes chaussures de marche, d’un baudrier, d’un mousqueton à vis, d’une paire de crampons ainsi que d’un piolet. En fonction de la nature de la sortie, un casque est parfois nécessaire.

La section peut vous prêter, en fonction des disponibilités, baudrier, casque, crampons et piolet.
Pour certaines courses à départ très matinal, une lampe frontale est également utile.
Pour les vêtements, les températures d’altitudes peuvent être très basses même durant les mois d’été. Veste en Goretex, polaire, gants, chaussettes épaisses et bonnets sont donc de mise.
Liens utiles:

Contact : ascmcicmon@cmcic.com


esc   Escalade

Nous pratiquons l’escalade en salle toute l’année et à l’extérieur de mai à septembre, lorsque les conditions météo le permettent. En « intérieur » (sur mur artificiel) ou en milieu naturel, la pratique de l’escalade en école vous permettra de vous familiariser avec ce sport où souplesse, équilibre et force physique sont nécessaires et complémentaires. Vous apprendrez également les règles de sécurité, les manipulations de cordes et les techniques d’assurance nécessaires.

Séances en salle :

toutes les informations sont ici (horaires, lieu…)

Sorties en extérieur :

  • en semaine après le travail, selon la météo et les disponibilités de chacun.

Chacun est invité à proposer une sortie aux autres membres. Les sorties se font alors sur les falaises alsaciennes (Klingenthal, Kobus, Rocher du Lion, Muhlberg…). Elles sont aussi parfois l’occasion (après l’effort) de se retrouver autour d’un barbecue sur feu de bois.

La communication se fait alors via une liste de diffusion spécifique, veuillez vous adresser à la section pour vous y faire inscrire.

  • le week-end selon le calendrier de la section, pour des destinations plus lointaines, sur 1 ou 2 jours.

Cotations : plusieurs systèmes de cotations existent pour l’escalade. Pour plus de détails, consultez la fiche Wikipédia.

Un débutant pourra évoluer facilement dans les cotations 3 à 4. La cotation 5 commence à devenir plus sérieuse et la cotation 6 ne se laissera faire qu’avec une pratique continue de l’escalade. Je ne parlerai donc pas des suivantes ….

Coté matériel : la section dispose de cordes. Par ailleurs, elle peut vous prêter temporairement (pour quelques séances) un baudrier, une plaquette d’assurage et un casque. Ainsi, vous pourrez voir si cela vous plait. Si le test est concluant, vous devrez vous équiper (baudrier, chaussons, dégaines, …).

Liens utiles:

Contact : ascmcicmon@cmcic.com


ran Randonnée pédestre

La section organise des sorties de randonnée de tous niveaux à la journée dans les Vosges ou la Forêt Noire, ou éventuellement plus « techniques » sur un week-end dans les Alpes ou le Jura.

Niveau requis : aucun, mais une bonne forme physique est nécessaire (marche de plusieurs heures avec un dénivelé important et parfois des passages escarpés nécessitants l’usage des mains).

Cotations :
 Cotation  Terrain  Exigences
 T1 Randonnée: Chemin ou sentier bien tracé. Terrain plat ou en faible pente, pas de risques de chute. Aucune, pour baskets. L’orientation ne pose pas de problème.
 T2 Randonnée en montagne: Chemin ou sentier avec tracé ininterrompu et montées régulières. Terrain parfois raide, risques de chute pas exclus. Avoir le pied sûr, chaussures de marche recommandées. Capacité élémentaire d’orientation.
 T3 Randonnée en montagne exigeante. En général, sentier existant, les passages exposés peuvent être assurés avec des cordes ou des chaînes. Eventuellement, appui des mains nécessaire pour l’équilibre. Quelques passages exposés avec risques de chute, caillasse, pentes instables sans chemin. Avoir le pied très sûr, bonnes chausures de marche, Capacité moyenne d’orientation, Expérience élémentaire de la montagne.
 T4 Randonnée alpine. Sentier parfois invisible, itinéraire parfois sans chemin, l’aide des mains est quelquefois nécessaire pour progresser. Terrain assez exposé, pentes recouvertes d’herbe délicates, pentes instables, glaciers simples, non recouverts de neige. Etre familier des terrains exposés, chaussures de marche rigides. Bonne capacité d’estimation du terrain et d’orientation, expérience alpine.
 T5 Randonnée alpine exigeante. Souvent sans chemin, quelques passages d’escalade simple, jusqu’à II. Terrain exposé difficile, pentes instables, glaciers et névés peu dangereux. Chaussures de montagne. Estimation sûre du terrain et très bonne capacité d’orientation. Bonne expérience alpine et connaissances élémentaires du maniement du piolet et de la corde.
 T6 Randonnée alpine difficile. La plupart du temps sans chemin, passages d’escalade jusqu’à II, en général non balisé. Souvent très exposé, terrain d’éboulis délicat, glaciers avec risques de glissade. Excellente capacité d’orientation. Expérience alpine confirmée et habitude du matériel technique d’alpinisme.

raq Raquettes à neige

Si l’enneigement le permet, la section organise des sorties à la journée dans les Vosges ou sur un week-end dans les Alpes ou le Jura.

Les sorties en raquettes sont toujours l’occasion de profiter de paysages magnifiques, de forêts féeriques !!

Quand l’itinéraire le permet, les sorties de ski de randonnée sont également ouvertes aux raquettistes.

Niveau requis : aucun, mais une bonne forme physique est nécessaire (marche de plusieurs heures en neige fraîche).

Coté matériel : De bonnes chaussures de randonnée, de bons vêtements chauds et … des raquettes.

La section dispose d’une vingtaine de paires de raquettes, qui peuvent être louées aux membres de l’amicale dans le cadre des sorties de la section ou à titre personnel. Contacter la section.

A noter que dans certain cas, dans les sorties alpines, il sera nécessaire de disposer d’un kit de sécurité (Arva, pelle, sonde).

Liens utiles:


ski Ski de randonnée

Activité d’hiver et de printemps, le ski de randonnée est le pendant naturel de la randonnée pédestre d’été. Il en va de même pour le ski alpinisme par rapport à l’alpinisme.

La section organise des sorties de niveaux variés. Généralement, celles de début de saison sont plus faciles que les suivantes.

En effet, le ski, en janvier et février, ne peut être effectué sur glacier ; ceux-ci n’étant pas encore assez stabilisés. C’est donc l’occasion de faire du ski sur les alpages.

Chaque année, une à deux sorties d’initiation sont organisées. Toute personne ayant un minimum de technique à ski (de descente) peut y participer.
C’est en effet une initiation à la pratique de la randonnée à ski et non une initiation au ski en général.
Avant de vous inscrire, essayez-vous à côté des pistes !
Cotations : plusieurs systèmes de cotations existent aussi pour le ski de randonnée. Pour plus de détails, consultez la fiche technique.

Nous utiliserons la cotation d’alpinisme à la montée et la cotation ski pour la descente :

Cotation
Description
S1
C’est le niveau initiation. Pas de pentes supérieures à 30°. les passages, même en forêt sont assez larges. Le dénivelé est inférieur à 800m. L’exposition n’est pas importante
S2
Pas de difficultés techniques particulières. Pente à 35° maximum. Mais le dénivelé ou l’exposition peuvent être importants
S3
Début du ski-alpinisme. Il y a des passages techniques et des pentes longues à 35°. Il peut y avoir de courts passages à 40°/45°
S4
Ski de couloir ou de pente raide : pente à 40° très longue avec de courts passages à 50°.
S5
Pente à partir de 45°/50° et très longue. Sinon à partir de 50° sur des passages significatifs.
Côté matériel : Beaucoup de matériel pour la randonnée à ski !! Outre l’habillement (chaud et respirant), il vous faudra des skis de randonnée (et les peaux de phoques), des bâtons, des chaussures de ski de rando ainsi que tout le matériel de sécurité : ARVA, pelle, sonde.

Le skieur de randonnée régulier devra investir dans ces matériels. Pour l’initiation, des possibilités de locations existent. Par ailleurs, la section dispose de quelques kits de sécurités (pelle, sonde, ARVA) qui seront attribués en fonction des disponibilités.

Possibilités de locations:   

Liens utiles:


via Via ferrata

Des sensations fortes sans technique particulière…
La via ferrata nous vient d’Italie où elle a une origine militaire. Il s’agissait d’équiper des voies rocheuses avec des câbles, des échelles et des marches afin de faciliter la progression des troupes dans celles-ci.
Cette activité permet au plus grand nombre d’aborder des falaises qui étaient auparavant réservées aux grimpeurs.
Le « ferratiste », doté d’un baudrier et d’une longe spéciale, progresse à l’aide des barreaux et des échelles en s’auto assurant sur les câbles en place.
Cette apparente facilité technique ne doit toutefois pas faire oublier que la progression peut parfois devenir très athlétique.

La section organise en général 2 sorties via ferrata par saison, en juin et fin août ou début septembre, sur un week-end de 2 ou 3 jours.

L’hébergement est confortable (gite en vallée) et l’ambiance sympathique et souvent festive !!!

Niveau requis : Aucun. Pour les courses d’un niveau élevé, l’organisateur pourra refuser l’inscription des débutants.

Cotation Autriche Italie France Allemagne Description
Facile A F F K1

Initiation à la via ferrata

Peu Difficile B M PD K2 Enfants et débutants
Assez Difficile B M AD K3 Pour débutants bien accompagnés
Difficile C D D K4 Pour les personnes habituées
Très Difficile D MD TD K5 Physique. Pour les personnes habituées possedant déjà de bons bras.
Extrêmement Difficile E ED ED K6 Très physique. Pour les personnes habituées possedant de très bons bras
Coté matériel : un baudrier, une longe de via, un casque ainsi que des chaussures de rando sont nécessaires.
Une paire de gants légers (gants de vélo, gants en cuir, gant de jardinage) est fortement conseillée.
La section montagne dispose de quelques baudriers, de quelques longes et de casques qui seront attribués en fonction des disponibilités.

Liens utiles:

Contact : ascmcicmon@cmcic.com


vtt Vélo de montagne

Il s’agit de randonnées en VTT proposées en moyenne montagne.

Vous pouvez apporter vos idées de sortie, le but étant de partager un moment convivial tout en pédalant dans un cadre souvent fabuleux.

Lieux des sorties
Les sorties sont organisées dans les Vosges:

  • – sur des sentiers tracés
  • – avec 400 à 500m de dénivelé minimum et environ 40km
  • – avec des descentes plus ou moins techniques

Encadrement
Pour les sorties programmées, il n’y a pas d’encadrement spécifique mais il y a toujours des pratiquants  expérimentés qui veillent à la bonne marche du groupe, à indiquer l’itinéraire et à assurer le bon déroulement de la sortie du départ à l’arrivée.

 

Niveau requis

Aucun, mais une bonne forme physique est nécessaire.

Coté matériel

Il n’y a pas de prêt de matériel. Il est conseillé voire obligatoire de s’équiper du matériel suivant :

  •  Casque
  •  Gants
  •  Paire de lunette (pour les branches)
  •  Gourde ou Camel Back
  •  Nécessaire de réparation
  •  Veste coupe vent
  •  Barres de céréales
  •  Et bien sûr, un VELO (digne de ce nom)

Liens utiles:

http://www.vttmania.com/techniques_vtt.php

Contact : ascmcicmon@cmcic.com